Françoise Raymond 

Vit et travaille à Angers

Diplômée de l'école des Beaux-arts d'Angers . Maine et Loire

Depuis quelques années le paysage est au centre de ma recherche, je l'appréhende par la photo, le dessin, la gravure ou la peinture et il est le moteur quand je déambule, quand je marche. C'est un mouvement que je représente graphiquement et picturalement, ce sont des trajets qui me permettent de faire apparaître des questions plastiques voire même de lier la pensée à l'exercice de la marche.

Cela m'oblige à observer, c'est aussi une façon d'acquérir une connaissance beaucoup plus intime que je ne le ferais en me contentant simplement de le regarder. Marcher est de bien des manières une intensification de la perception.

Dans ma pratique, il y a un protocole, une chronologie du temps. D'abord des croquis et des photos puis des moments dans l'atelier où je choisis un support : le papier de soie, fragile, léger, plié, froissé, le travail de l'encre est méticuleusement appliqué par empreintes, geste qui fait écho à l'empreinte des pas sur le sol. C'est aller du corps au paysage.

Je suis partie en Islande l'été 2009 en résidence artistique et depuis je renouvelle chaque année un projet artistique. Partir dans différents pays est une découverte humaine et culturelle et j' ai pris goût, c'est devenu un outil presque essentiel à ma réflexion.

Les rencontres ont souvent été très fortes et elles m'ont transmis une énergie créatrice constante. J'ai toujours du mal à quitter des lieux et les amis mais je les retrouve dans mes peintures sur toutes sortes de formats et dans mes dessins où j'utilise la technique de l'estampe sur pierre lithographique, une image inversée où la pierre se fait mémoire.